Un jeu simple, mais addictif... si si !

Voilà un petit jeu gratuit et fort sympathique dont vous aurez du mal à vous défaire.

Loin d’atteindre les canons d’excellence graphique aujourd’hui demandés par tous les hardcore gamers qui parcourent frénétiquement le clavier de leur mobile à coups de pouces sur-entraînés, SameGame propose un gameplay zen, ultra simple et pourtant hautement addictif.

Le concept est connu : éliminer des billes colorées.

Pour ce faire, trouvez les paires (ou plus) de même couleur. Plus elles disparaissent en nombre et en même temps, plus vous marquez de points.

L’objectif étant bien entendu de vider le tableau de l’espace de jeu.
N’oubliez pas, vous serez pénalisé pour chaque bille restante... par la fin de la partie !

Bonnes parties !

  La Version Originale !

  Une Autre Version...

  Et une Dernière...

  Une version pour moi ?

  • Sous Linux et Gnome, vous avez « Same Gnome ».
  • Sous Linux et KDE, vous avez « Ksame ».
  • Pour Amiga, vous avez « SameGame ».
  • Pour un PocketPC, vous avez « TSG ».
  • Pour Androïd, vous avez « SameGame ».
  • Pour iPhone, vous avez « BubbleShot ».

  Un peu d’histoire...

Le concept de ce jeu a été créé en 1985 par Kuniaki Moribe (Morisuke) sous le titre « Chain Shot ! ».
Son code source a été distribué pour la première fois dans un mensuel de programmation japonais appelé « Gekkan ASCII » pour les ordinateurs de la série des Fujitsu FM-8/7.

En 1992 il a été porté sous le nom « SameGame » pour les plateformes UNIX par Eiji Fukumoto (Kyoto), et par Wataru Yoshioka (W. Yossy) pour la série d’ordinateurs NEC PC-9801.

En 1993 il fut porté pour les machines sous Windows 3.1 par Ikuo Hirohata.
Cette version fut traduite en anglais par Hitoshi Ozawa et est toujours disponible dans ses archives [1].

En 1994, Takahiro Sumiya le programma pour les ordinateurs Macintosh. Cette version avait quelques différences par rapport à l’original, mais a été le programme le plus distribué et utilisé de la série.
Il a été la base pour SameGame et Ksame sous la plateforme Linux.

Notes

[1Home of Japanese archive software : ISOFT.